Monday 27 January 2020
Politique

Togo : Ouro-Djikpa, Djimon Oré et Nathaniel Olympio optent pour la réorientation de la lutte

Comme prévu, Ouro-Djikpa Tchatikpi, ex conseiller au bureau du PNP ; Djimon Oré, Président du Front des Citoyens pour la Démocratie (FPD) et le président du Parti des Togolais Nathaniel Olympio étaient, ce mercredi 8 janvier dans la matinée, face à la presse. Ils appellent tous les citoyens à s’engager dans un grand creuset de réorientation de la lutte pacifique pour l’avènement d’une transition politique apaisée et la transformation du Togo.

Après avoir fait une analyse de la situation sociopolitique du Togo à quelques semaines de l’élection présidentielle, le trio a étalé les conditions dans lesquelles cette élection se prépare. Pour eux, l’impasse politique qui dure depuis des décennies déjà au Togo est devenue permanente et singulière. Et « cette situation instaurée et entretenue par les tenants du système en place est très dangereuse pour l’avenir du pays ».

Ils soulignent que dans les conditions actuelles, aucune élection ne peut résoudre les problèmes auxquels est confronté le Togo.

Et donc, pour remédier à la situation, le trio propose de mettre à plat le volet constitutionnel, refondre l’architecture institutionnelle, moderniser le cadre électoral, moderniser les forces de sécurité et de défense et renforcer leurs liens avec le peuple, réconcilier le peuple avec lui-même et lui redonner sa pleine souveraineté.

À les en croire, les Togolais ont consenti de grands sacrifices qui, malheureusement, n’ont pas donné les résultats attendus. Il a manqué des facteurs de réussite à la lutte. Et il est temps que le peuple retrouve ces facteurs.

« Le Togo que nous voulons doit faire disparaître de l’opinion publique la notion du dirigeant tout-puissant. Le Togo que nous voulons doit revenir au véritable fondement de la démocratie : celui qui érige le peuple en souverain et dont les dirigeants ont pour mission et honneur d’être au service de leur peuple. Le Togo que nous voulons doit avoir en mémoire les valeurs fondatrices enseignées par les pères fondateurs, celles de travail, de liberté et de patrie », ont-ils souligné.

Et pour y arriver, ils appellent tous les citoyens à s’engager sans délai, dans un grand creuset de réorientation de la lutte pacifique pour l’avènement d’une transition politique apaisée et la transformation de notre Togo.

Joëlinho

fr_FRFrench
fr_FRFrench