Wednesday 01 April 2020
Société

Togo/ Fausse alerte: La dame décédée est négative au Covid-19

Depuis ce lundi 23 mars 2020, une folle rumeur faisant état de la mort d’un premier patient atteint du Coronavirus. Mais visiblement, c’et une fausse alerte à en croire un témoignage reçu par le journaliste d’investigation Ferdinand Ayité, à qui s’est confié un proche de la défunte en question. Elle est mort d’autre chose et non du Covid-19
Texte écrit par Ferdinand Ayité
Il a été largement relayé ce matin sur les médias le décès au CHR Lomé commune d’une dame infectée du Coronavirus. Le témoignage que je viens de recevoir in box et que je publie avec l’accord d’un membre de la famille retrace non seulement le triste parcours de cette dame dont je ne donnerai pas l’identité mais aussi la manière particulière voire inhumaine dont les autorités gèrent cette crise. Dans tous les pays un point de la situation est fait chaque à travers une conférence de presse parfois animés par le président de la république lui-même. Ici on se contente de balancer des trucs que les gens relayent sans aucune vérification. Ce qui est révoltant dans ce cas c’est que les responsables du CHR mis la pression sur la famille de venir retirer le corps sans quoi ils iraient eux-mêmes enterrés la dame dans une fosse commune. Et lorsque la famille s’est décidée la nuit après avoir trouvé un cercueil, elle n’a pas été autorisée à voir le corps. Le cercueil contenant le corps à été remis à la famille au cimetière avec injonction de l’enterrer tout suite. Les membres de la famille n’ont donc aucune certitude que ç est leur proche qui se trouve dans ce cercueil. Le plus scandaleux à la fin c’est les résultats du test qui sont négatifs. Pourquoi toute cette précipitation, pourquoi on empêche les gens de rendre un dernier homme à leur proche ? À cette allure et vue que le pire est devant nous il faut s’attendre à tout. Voici le témoignage que je partage avec vous. Chacun pourra se faire une idée. Mes condoléances à cette famille et union de prière

Témoignage du proche de la victime publiée in extenso
Bonjour Mr Ferdinand Ayité. Je me permets de vous écrire pour vous exposer un fait concernant la personne qui serait décédée à cause du covid 19. Cette personne était en effet ma tante (la grande sœur de ma mère).
En effet ma tante était malade depuis plusieurs années et depuis quelques temps son état s’était aggravé. Elle a donc été hospitalisée à la Clinique du docteur Aquereburu et on lui avait diagnostiqué une insuffisance rénale. Après pratiquement une semaine d’hospitalisation elle était rentrée à la maison mais son état s’était empiré et elle a dû être transférée à la clinique Biassa la semaine dernière. Ils lui ont fait des examens et il est apparu que ses poumons étaient atteints du coup avait besoin d’être réanimé. Elle fut transférée à la Réa du Chu Tokoin le vendredi dernier. Hier matin ma mère et sa cousine étaient parties au Chu pour lui faire sa toilette et tout et elles ont constaté qu’elle n’y était plus et ont demandé ce qui s’était passé et c’est là qu’il leurs disent qu’ils soupçonnaient qu’elle avait le coronavirus et l’avaient transférés au CHR bon secours. Et hier soir malheureusement ma tante rendit l’âme sans que les résultats du test ne soit sorti. Et le médecin responsable intima l’ordre à la famille de venir chercher le corps pour l’enterrer. On lui a dit d’attendre que les résultats du test qui devaient sortir ce matin ce qu’il refusa et les a menacés d’aller l’enterrer dans une fosse commune. Du coup la famille est allée chercher le corps et on l’a enterré hier vers 23h et ce matin on a les résultats du test qui se trouvent négatif

Boss Shalino

fr_FRFrench
fr_FRFrench