Friday 13 December 2019
International

Risque terroriste/ Toute la zone frontalière entre le  Togo et le Burkina placée en rouge

 

Risque terroriste

Depuis le 31 décembre, le président du Burkina Faso a décrété l’état d’urgence dans 14 provinces du pays : Kossi, Sourou, Koulpélogo, Gnagna, Gourma, Komandjari, Kompienga, Tapoa, Kénédougou, Loroum, Oudalan, Séno, Soum et Yagha.

Il se fait que ces zones sont sur la frontière entre le Togo et le Burkina Faso à en croire la cartographie 

Le 15 octobre 2019, les autorités de la région du nord ont instauré un couvre-feu dans la province du Loroum de 18h à 6h pour une durée d’un mois.

Tout déplacement dans ces régions et provinces doit être reporté.
Le risque d’enlèvement, très élevé, est croissant à mesure que l’on se rapproche des zones frontalières. Les déplacements impératifs dans les zones déconseillées (zone orange) doivent être limités dans le temps. En cas de nuitée sur place, il convient de résider dans un hôtel ou un lieu sécurisé.

Date de publication :

Avec www.diplomatie.gouv.fr

 

Boss Shalino

fr_FRFrench
fr_FRFrench