Wednesday 01 April 2020
Autres catégories

Dérives liberticides de la HAAC/ Pour avoir critiqué la suspension de l’ Alternative et de Liberté,le journal Fraternité convoqué à son tour

 

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) s’illustre de la plus vile des manières ces jours ci au Togo. Après avoir suspendu le Quotidien Liberté et le Bi-hebdo L’Alternative, l’autorité de régulation n’est visiblement pas satisfaite. Télou Pitalounani   et les siens viennent de convoquer le Directeur de publication du journal Fraternité qui, dans sa dernière parution a pris sa plume pour dénoncer  pour dénoncer  ces sanctions exagérées.

« Suite à la publication de votre journal N 353 du mercredi 25 mars 2020,  la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) vous invite à vous présenter à son siège le lundi 30 mars 2020 à 10 heures », lit-on dans le courrier adressé à Joel Egah ,le jour même de sa parution.

Cette nouvelle convocation de la HAAC à un journal indépendant témoigne du fait que cette institution se compromet dans une démarche liberticide, contrairement à sa mission.

On attend de voir le sort qui sera réservé au journal Fraternité. Mais visiblement

Boss Shalino

fr_FRFrench
fr_FRFrench